BULLETIN D’INFORMATION

DÉSABONNEMENT

BULLETIN D’INFORMATION

'S INSCRIRE

 

‘TARANTISM’ (2007)

film 16 mm, noir et blanc, film muet , 6’31”

Joachim Koester, ‘Tarantism’ (2007). Courtesy Jan Mot, Brussel.


Le tarentisme est une maladie qu’on a longtemps cru être causée par la morsure d’une araignée, la tarentule. Les symptômes chez les malades sont les nausées, les difficultés d’articulation, le délire, l’hypersensibilité et l’insomnie. Le patient a des convulsions qui se soignaient autrefois par une danse endiablée, la tarentelle. Elle apparut au Moyen Age dans la région de Galatina en Italie et se pratiqua jusqu’au milieu du 20e siècle.

L’intérêt de Koester pour le tarentisme est lié à la foi originale dans une danse aux mouvements incontrôlés et obsessifs, aux sursauts convulsifs. Il a réalisé un film sur un groupe de danseurs explorant cette zone grise du corps, un film construit en plusieurs volets, chacun avec sa propre chorégraphie et ses propres règles.

JOACHIM KOESTER (DNK) °1962

Joachim Koester expose dans le monde entier et vit actuellement à New York. Ses œuvres conceptuelles traitent de la culture comme narratif et donnent forme à des aspects connus et moins connus de la vie. Il utilise la photographie et la vidéo pour retracer des situations et des paysages apparemment courants, en les retravaillant, les répétant et en changeant les couleurs. Ses belles images attirent l’œil du spectateur, mais à y regarder de plus près, elles dévoilent quelque chose de sombre, une sorte de dérèglement social.